Header

Dico des espions

Sous-titre du header
Décryptez notre univers.
Bibliothèque de blocs
Corps bloc texte

À l'occasion du double anniversaire du service secret français (80 ans du BCRA et 40 ans de la DGSE), nous vous proposons de découvrir quelques-uns des termes utilisés dans le monde du renseignement. Destiné aux aspirants espions, ce lexique permettra aussi à tous de mieux connaître notre univers et son langage.

Élement accordéon

Contenu élement accordéon
  • Agent
    Individu qui accepte sciemment et avec contrepartie de fournir des informations secrètes ou un soutien clandestin à un officier traitant*. En ce sens, l’agent n’est pas membre d’un service de renseignement.

  • Besoin d'en connaître
    Règle d'un service de renseignement, selon laquelle l'accès à une information confidentielle est strictement limité et cloisonné aux seules personnes qui en ont besoin pour mener leur mission.

  • Boîte aux lettres morte
    Emplacement discret permettant à un officier traitant* et son agent* d’échanger clandestinement sans jamais avoir à se rencontrer. Ce dispositif peut prendre des formes très diverses.

  • Bulletin de renseignement
    Document contenant des informations confidentielles pouvant provenir de différents capteurs* (humains, techniques ou opérationnels) utilisé par les officiers de renseignement pour une exploitation*.

Corps bloc texte
Boîte aux lettres morte avec un système de signalisation d'utilisation à distance.
Élement accordéon

Contenu élement accordéon
  • Capteur
    Moyen d’accès et de recueil au renseignement. Il peut être humain (une source humaine*), opérationnel (une mission clandestine sur le terrain) ou technique (par exemple, une installation permettant d'intercepter des données).

  • Clandestinité
    Déclinaison de modes opératoires qui se caractérise par des savoir-faire permettant de préserver le secret d’une mission. Un clandestin est un officier de renseignement qui agit sous couverture sans faire état de son appartenance à un service de renseignement.

  • Cryptanalyse
    Ensemble des techniques qui visent à déchiffrer un message codé dont on ignore la clé. La cryptanalyse et son pendant, la cryptographie (c'est-à-dire l'ensemble des méthodes permettant de chiffrer un message pour en garantir sa confidentialité), constituent les deux branches de la cryptologie.

  • Désilhouettage
    Méthode permettant de changer d’apparence afin de se fondre dans un environnement. Ce dispositif peut prendre des formes très diverses : vêtements, accessoires, perruques, maquillage, faux tatouages, etc.

Élement accordéon

Contenu élement accordéon
  • Enigma
    Machine utilisée par les Allemands pour communiquer secrètement durant la Seconde Guerre mondiale. Grâce au recrutement d'un agent* allemand, la France obtient, dès les années 1930, de nombreux documents techniques sur le fonctionnement d’Enigma. Dans le cadre d’une coopération entre la France et la Pologne, bientôt rejointes par la Grande-Bretagne, ces documents vont permettre de déchiffrer les messages ennemis.

  • Environnement (faire un)
    Recherche menée afin de connaître le plus précisément possible un individu ou une structure en vue d’une éventuelle approche.

  • Exploitation
    Activité menée pour orienter la recherche de renseignement, puis pour mémoriser, évaluer et utiliser les résultats de celle-ci, notamment par la diffusion de notes auprès des autorités.

  • Filature
    Technique consistant à suivre un individu pour en identifier les activités, les déplacements et les contacts.

Corps bloc texte
Réplique de la machine de chiffrement Enigma, utilisée par les Allemands. Celle-ci présente la particularité de disposer d’un clavier respectant l’ordre alphabétique français.
Élement accordéon

Contenu élement accordéon
  • Honorable correspondant
    Personne qui accepte consciemment et sans contrepartie de fournir du renseignement ou un soutien clandestin à un service de renseignement.

  • Itinéraire de sécurité
    Technique de sécurité individuelle destinée à déceler une éventuelle filature à l'aide de contrôles réalisés au cours d'un circuit préparé.

  • Légende
    Situation personnelle et professionnelle que se crée un officier traitant* afin de pouvoir agir clandestinement.

  • Leviers
    Ensemble des moyens utilisés par un officier traitant* pour approcher, manipuler et, le cas échéant, recruter une source humaine*. Ces moyens sont parfois résumés par l’acronyme MICE*.

Élement accordéon

Contenu élement accordéon
  • MICE
    Acronyme anglais désignant les quatre principaux leviers* utilisés par un officier traitant* pour approcher, manipuler voire recruter une source humaine* : Money (argent), Ideology (convictions politiques ou religieuses), Coercion (compromission ou contrainte) et Ego.

  • Micropoint
    Texte ou photographie miniaturisé de la taille approximative d’un point typographique (d’où son nom). Inventées pendant la Seconde Guerre mondiale, les microphotographies ont été très utilisées pendant la Guerre froide.

  • Minox
    Fabricant allemand de matériel photographique réputé pour ses appareils miniatures. Conçus dans les années 30, les premiers appareils pouvaient prendre jusqu'à cinquante clichés sur un film de 9,2 mm. Outre sa petite taille, la qualité de ses images et sa solidité l’imposent très vite comme l'appareil emblématique des services de renseignement durant la Seconde Guerre mondiale, puis pendant la Guerre froide.

  • Officier traitant
    Membre d’un service de renseignement chargé d’une mission de recherche d’origine humaine ou opérationnelle. Le traitement intervient lors des phases d'approche, de manipulation, et le cas échéant, de recrutement d'une source humaine*.

Corps bloc texte
Appareil photo de type Minox A, monté dans un étui à lunettes.
Élement accordéon

Contenu élement accordéon
  • Pseudonyme
    Dénomination interne à un service de renseignement, par un code le plus souvent alphanumérique, permettant de protéger un individu, une opération, une mission ou une structure.

  • ROEM
    Le renseignement d'origine électromagnétique (ROEM) : désigne les informations obtenues par capteurs techniques passifs donnant accès aux communications ou signaux transmis dans le champ électromagnétique.

  • ROHUM
    Le renseignement d'origine humaine (ROHUM) : désigne les informations obtenues auprès d’une source humaine.

  • ROSO
    Le renseignement d’origine source ouverte (ROSO) : désigne le recueil et l'analyse d'information obtenue à partir de toute source d'information publique, par définition d’accès libre.

Élement accordéon

Contenu élement accordéon
  • Source humaine
    Individu fournissant du renseignement ou un soutien clandestin à un officier traitant*. Une source humaine peut soit être inconsciente, soit être recrutée formellement et devenir un agent*.

  • Stylo pistolet
    Durant la Seconde Guerre mondiale, le Special Operations Executive (SOE), le service secret britannique, a doté ses clandestins de faux stylos destinés à se dégager d'une situation défavorable. Si le plus connu, le Stinger, contenait une balle, il existait également des stylos à gaz asphyxiant, à fléchette ou à capsule chimique.

  • Service secret
    Service dont l’organisation et la nature des activités sont clandestines et protégées. Un service spécial cumule en outre une capacité d'action et d'entrave qui lui est propre.

  • Welrod
    Pistolet équipé d'un silencieux intégré. Utilisée durant la Seconde Guerre mondiale et au début de la Guerre froide, cette arme inaudible à quarante mètres était conçue pour neutraliser discrètement une cible.

Corps bloc texte
Stylo pistolet destiné à se dégager d'une situation défavorable.
Corps bloc texte